Accueil
 La Communaute          > 
 Vie de Priere                 
 Missions
 Service des Pauvres   >  
 Pour la Vie
 Formation                     
 Vocations
 Photos
 Evenements                 > 
 Journal d'un frere        > 
 Liens
 Divers                            >
 Contact
 Marie

REPARE MA MAISON




Un jour que François était sorti dans la campagne pour méditer, ses pas le conduisirent du côté de l'église Saint-Damien, si vétuste qu'elle menaçait ruine; poussé par l'Esprit, il y entra pour prier et, prosterné devant le crucifix, il se sentit I'âme envahie, durant sa prière, d'un réconfort extraordinaire. Fixant alors, de ses yeux baignés de larmes, la croix du Seigneur, il entendit de ses oreilles de chair une voix tombant du crucifix lui dire par trois fois: "François, va et répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruines!" Effrayé, stupéfait d'entendre cette voix étrange alors qu'il était seul dans l'Eglise, pénétré jusqu'au fond de son cœur par la puissance de la parole de Dieu, tout délirant, il entre en extase. Enfin revenu à lui il se dispose à obéir et concentre toutes ses forces pour réparer cette église matérielle. Mais l'Eglise que lui désignait la voix était celle que le Christ s'est achetée de son sang. Le Saint-Esprit le lui apprit plus tard, et lui-même le révéla aux frères. (de la Legenda Major de saint François par saint Bonaventure)

 
"N 'ayez pas peur de sortir dans les rues et sur les places publiques, comme les premiers apôtres qui ont prêché le Christ et la Bonne Nouvelle du salut sur les parvis des cités, des villes et des villages. Ce n'est pas le temps d'avoir honte de l'Evangile. C'est le temps de le prêcher sur les toits. N'ayez pas peur de quitter les modes routiniers et confortables de vivre, afin de relever le défi de faire connaître le Christ dans la 'métropole' moderne. C'est vous qui devez aller à la croisée des chemins pour inviter tous ceux que vous rencontrez au banquet que Dieu a préparé pour son peuple. L'Evangile ne peut souffrir d'être caché par indifférence ou par peur. Il n'a jamais été censé être caché dans le domaine privé. Il doit être placé sur la tribune pour que les peuples en voient la lumière et rendent gloire à notre Père des Cieux." (Pape Jean-Paul II, Journée Mondiale de la Jeunesse, '93)

 

"Cette communauté cherche l'authenticité franciscaine en vivant les voeux d'une manière qui mette au défi effectivement les valeurs mondaines qui prévalent à chaque époque. La pauvreté matérielle, le travail manuel, la renonciation complète à la propriété immobilière, la chasteté mature et fidèle, une obéissance active et responsable, la vie auprès et l'engagement parmi les pauvres matériellement sont les composantes essentielles de cette réforme.

Les valeurs spirituelles qui unissent les frères sont l'engagement envers le Christ, Notre Sauveur, dans la prière liturgique et contemplative, l'adoration eucharistique quotidienne, la dévotion à la Vierge Marie, Notre Mère, l'imitation de saint François et de sainte Claire, l'amour de l'Eglise et la loyauté au Saint-Père. Pour préserver l'esprit et la vie de saint François dans leur apostolat, les frères travailleront à l'évangélisation par la prédication et les autres ministères non-paroissiaux à la manière de la réforme capucine à son origine." (C.F.R. Constitutions)

 

 

"Alors que nous sommes proches du troisième millénaire de la Rédemption, Dieu est en train de préparer pour le christianisme un grand printemps que l'on voit déjà poindre." (Pape Jean-Paul II, La misssion du Christ Rédempteur)

 

"... Tout à toi, O Marie"

La Communauté des frères franciscains du Renouveau a été initiée en 1987 par huit frères capucins désireux de travailler plus définitivement en vue de leur réforme personnelle et communautaire à l'intérieur de l'Eglise Catholique. La vie et l'apostolat des frères sont enracinés dans les idéaux et l'esprit de la réforme capucine née au début du 16ème siècle.

La communauté a été formellement établie comme association publique de fidèles par le Cardinal John O'Connor de New-York en 1990. Une communauté parallèle, les soeurs franciscaines du Renouveau, fut canoniquement établie en 1990. Comme les frères, elles partagent une vie commune caractérisée par la charité, la prière et la pauvreté. Les deux communautés, assistées de membres associés laïques, servent les besoins spirituels et matériels des plus pauvres dans leurs voisinages et sont engagées dans l'apostolat de la prédication.

Les franciscains du Renouveau promeuvent activement et participent aux efforts pour la vie de l'Eglise. Ils ont choisi comme patronne Notre Dame de la Guadeloupe, Mère des victimes de l'avortement.


"Fais de notre famille spirituelle une nouvelle expression du charisme de la réforme capucine dans sa fraîcheur originelle, sanctifie-nous et remplis-nous d'un amour rayonnant ; donne-nous des coeurs ardents, purs et généreux ; et envoie vers nous d'autres frères et soeurs pour que nous puissions continuer à glorifier Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, et participer à l'accroissement de la vitalité de l'Eglise." (C.F.R. consécration mariale).